Cristalinn purifie l'eau de manière naturelle - Logo de cristalinn
Cristalinn, la solution pour une eau saine dans toute la maison.
Il était une fois...
Comme dans toute grande histoire, le début de Cristalinn est la suite logique d’un problème rencontré sur le terrain.

Nous sommes en 1989, la société de Gérard Pierard travaille sur des chantiers bruxellois. Un gros problème survient.  Le bâtiment dans lequel se passe l’intervention appartient à un grand groupe londonien. Les locations ne se suivent pas et le bâtiment reste souvent inoccupé de longs mois.  Résultat : des boues se forment  dans les circuits fermés, colmatent les purgeurs qui rejettent ces boues sur les tapis pleins.

La solution, d’abord chimique, commence  en faible en dissolution puis devient de plus en plus « agressive » en concentration pour un résultat peu probant voire même catastrophique sur les joints et autres caoutchoucs dès l’installation.
La solution est ailleurs.  Il faut traiter l’eau dès son entrée pour ne plus rencontrer ce problème. Un test est effectué avec un adoucisseur à sel mais le résultat est médiocre.  D’autres solutions comme les appareils électroniques ne fonctionnaient que dans certains cas et pas en continu.

Enfin, j’ai trouvé un produit, un peu bricolé et pas totalement abouti. Face au propriétaire réticent à cette idée technologique, la piste fut abandonnée, les machines a sels rendent l’eau trop acide et accentuent le problème.

Mais je voulais trouver LA solution.

M’inspirant de cette première solution partielle, je me suis mis à la recherche d’informations nécessaires pour créer un produit beta.  Près de trois ans plus tard, en 1992,  la version Beta a vu le jour et est restée en test jusqu’en 2001.

Un jour, ma fille me dit : » Papa, si tu veux traiter l’eau, il faut un boule bleue comme la planète terre ».

Suivant cette idée géniale (merci ma fille), j’ai redessiné entièrement le produit.  Sa forme sphérique a eu en plus l’effet de dynamiser l’eau, la rendant « fractale » comme c’est le cas dans tous les produits bio.

Le principal problème technique restait de souder ensemble ces deux demi-sphères de ce qui devenait le Cristalinn. Diverses tentatives peu fructueuses seront essayées, pour enfin trouver la bonne : un collage par polymérisation.
Pour mieux comprendre cette notion d’eau fractale, je vous invite à lire MASARU OMOTO, ou encore les travaux de Jacques Benveniste qui sont repris actuellement et confirmés par le prix Nobel de chimie. Il y a également Luc Motagnier, Prix Nobel de physiologie ou médecine, à la direction de l’Institut de Recherche à l'Université Jiaotong de Shanghai, où il poursuit ses recherches sur la formation dans l'eau de nanostructures induites par l'ADN.

Après plus de 20 ans de réflexion et maintenant près de 10 ans d’existence sous sa forme actuelle, je suis heureux de fournir aux milliers de foyers dotés d’un Cristalinn, une eau débarrassée de son calcaire, de son chlore, de ses métaux lourds, un eau fractale et dynamisée, bref une  EAU SAINE pour la santé et le bien-être de tous .

Je vous dis santé !
Gérard Pierard.
Fondateur et concepteur de Cristalinn